Accueil > Le Collatéral Sud

Le Collatéral Sud

>>>Retour au plan de la Basilique

Voûté de pierre, le collatéral sud n’avait à l’origine que quatre chapelles.
L’architecte Regnault l’accrut de deux chapelles :
- l’une à l’ouest fut édifiée en 1872 pour rejoindre la nouvelle façade de l’église.
- l’autre résida dans la suppression de la chapelle de la Sainte-Catherine. Cette chapelle était une sorte de tribune de style ogival et garnie d’un autel.
Elle se situait en étage au-dessus de la sacristie des anciens chanoines.
(au-devant de l’autel actuel du Sacré-cœur.)

On accédait jadis, à cette chapelle Sainte-Catherine par un escalier pris à l’intérieur, dans la masse d’un pilier.
Des travaux entrepris au début des années 1970 ont permis de dégager cet escalier, confirmant l’intuition des ouvriers travaillant à la restauration de l’église 100 ans plus tôt, qui en avaient déjà suspecté l’existence.
La porte d’entrée de cet escalier a été murée, mais nous voyons toujours son bel encadrement barré, au-dessus de son fronton, par de curieuses sculptures du XVIè siècle.

L’autel du Sacré-cœur Cet autel précédemment appelé « L’autel de Toussaints » a été profondément remanié.
Seul le tombeau de l’ancien autel de Toussaint subsiste actuellement, c’est une belle œuvre du XVIe siècle. M. l’abbé Sauvé y fit ajouter une décoration complémentaire, faite des plus jolis motifs en bois sculpté provenant de la démolition des anciens autels de la Collégiale.
Au centre de l’autel, une toile de Chaillou, peintre breton, représente St Jean Eudes et Ste Marguerite-Marie agenouillés en prières, devant le Sacré-Cœur.

>>>Retour au plan de la Basilique

Mis à jour le jeudi 6 février 2020