Accueil > La Basilique de La Guerche des origines à nos jours

La Basilique de La Guerche des origines à nos jours

>>>Retour au plan de la Basilique

Une chapelle Notre-Dame est attestée en 1185 à proximité du château de La Guerche, et semble correspondre à notre église actuelle.

Le plan ci-contre suggère un chœur roman du type de celui de Rannée (vers 1170), flanqué d’une tour-clocher (sa chapelle basse, qui a subsisté, semble être de la fin du XIIe siècle).

La façade ouest, connue par des dessins du XIXe siècle, est plus tardive (début XIIIe siècle ?), et tracée en biais à cause des contraintes urbaines.

C’est surtout au temps des seigneurs d’Alençon que l’église connut sa plus grande magnificence.

Le chœur fut élégamment refait au début du XVe siècle. (Jean d’Alençon et sa femme Marie de Bretagne figuraient sur la verrière axiale.)

Ce chœur reçut ses fameuses stalles vers 1520. Des bas-côtés se mirent en place au début du XVIe siècle, réservant juste des sacristies en haut de nef.

Le bas-côté nord sera par la suite abattu puis reconstruit alors que le bas-côté sud aura survécu avec une partie de ses vitraux.

Avec la Révolution, la collégiale devient la principale église paroissiale du canton. Il fallut agrandir l’édifice.

Le bas-côté nord fut reconstruit avec six chapelles et une vaste sacristie accueillit le chœur. (Nugues, architecte 1859-1865)

Puis Arthur Regnault marqua considérablement l’édifice. Il réalisa la tour-porche (1869-1975), et revint à maintes reprises sur l’église, reprenant le chœur, créant la chapelle du Sacré-Cœur, édifiant le presbytère…

La métamorphose de l’église trouva son point d’orgue avec un autel monumental, accordé à la flèche de Regnault.

>>> Visite guidée de la Basilique

Mis à jour le vendredi 10 juillet 2020